Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Gentleman Jack

LGBT, littérature, Séries TV, films, poèmes, les lesbiennes qui ont marqué l'histoire

Ode à la fille de Kupros

Ode a la fille de Kupros, poèmes de sappho, poème de sappho, sappho, lesbienne, elms, lgbt

 

Fille de Kuprôs, dont le regard foudroie,
Délicatement de tes mains verse encor
Le nektar mêlé d'amertume et de joie
Dans les coupes d'or.

Que le vent du soir emporte mon sanglot
Vers l'accablement des cités et des plaines ;
Qu'il l'emporte, afin de mêler au flot
Des douleurs lointaines.

Qu'il l'emporte, ainsi qu'un pitoyable appel,
Plus grave et plus doux que la vaine parole...
Que, dans l'infini, mon sanglot fraternel
Apaise et console.

Je t'ai possédée, ô fille de Kuprôs
Pâle, je servis ta volupté cruelle...
Je pris, aux lueurs du flambeau d'Hesperôs,
Ton corps d'Immortelle.

Et ma chair connut le soleil de ta chair...
J'étreignis la flamme et l'ombre et la rosée,
Ton gémissement mourait comme la mer
Lascive et brisée.

Mortelle, je bus dans la coupe des Dieux,
J'écartai l'azur ondoyant de tes voiles...
Ma caresse fit agoniser tes yeux
Sur ton lit d'étoiles...

...Depuis, c'est en vain que la nuit de Lesbôs
M'appelle, et que l'or du Parktis se prolonge...
Je t'ai possédée, ô fille de Kuprôs,
Dans l'ardeur d'un songe.


Fragment d'une autre version du poème :

Un clair souvenir se rythme et se prolonge
Comme un son de lyre indécis et voilé...
Fille de Kuprôs, je t'ai jadis parlé
A travers un songe.

 

 

________________________

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article